Collectif L'OUVRE-BOITE

Initiatives sur le partage d'information

Contenu - Menu - S'identifier - S'inscrire - Contact

Session

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Archives par mois


Stats


Ajax et navigation

Ayant récemment réalisé quelques tests d'implémentation sur un site, j'ai du me rendre à l'évidence : Ajax modifie profondément les habitudes de navigation.

Pour mémoire, - Asynchronous Javascript And XML - est une méthode de modification directe d'une page web, évitant le rechargement d'une nouvelle page lors des actions effectuées par l'utilisateur (clicks, sélections, envoi de formulaires, etc.). Les actions sont transmises en arrière-plan au serveur Web, qui les traite et renvoie les instructions d'édition de la page au navigateur.

Pour l'utilisateur, tout se passe comme s'il travaillait sur une page dynamique, modifiable à la volée, et non sur un ensemble de pages Web. Psychologiquement, les conséquences peuvent être les suivantes :
  • le moindre nombre de page chargées lui fait perdre le sens du dynamisme habituel provoqué par le chargement de nouvelles pages : il a l'impression qu'il se passe moins de choses sur le site, qu'il est plus simple mais peut-être aussi plus limité dans ses possibilités (un certain Mr Gates ayant habitué les gens à considérer que le nombre de fonctionnalités est proportionnel à la complexité d'utilisation)
  • la simplicité d'utilisation et le fait qu'il n'est pas perturbé par d'incessants va-et-vients entre pages finit par le rassurer (sait-on jamais sur quoi on va tomber en changeant de page ?), et le remet dans une situation connue : celles des logiciels clients classiques type Office, où chaque modification est immédiatement traduite à l'écran

Pour le développeur Web, la conséquence immédiate est une diminution du nombre de pages à composer, donc une maintenabilité plus forte. Moins de layouts, moins de design, moins de styles (bien qu'il faille penser aux rares navigateurs ne supportant pas Javascripts). En contrepartie, les pages utilisant Ajax se complexifient, et il faut penser à ce que donnera le rendu une fois un certain nombre de modifications directes effectuées.

Par exemple, une page de saisie de formulaire classique est normalement exempte de tout contenu supplémentaire, son objectif est donc clair pour l'utilisateur. Dans une page Ajax, où le formulaire peut être imbriqué dans le contenu, l'utilisateur pourra perdre ses repères en ayant l'attention attirée par des éléments voisins.

Pour les moteurs de recherche enfin, la diminution prévisible du nombre de pages Web pourrait signifier une moindre complexité et diminuer les barrières à l'entrée, renforçant la concurrence. A ce sujet, on veillera à ce que les actions modificatrices permises par Ajax soient bien protégées de la navigation des robots. Il ne s'agirait pas que les robots modifient eux-mêmes les pages parsées ;-)

Si vous avez d'autres réflexions sur les conséquences immédiates de l'utilisation d'Ajax, n'hésitez pas à commenter cet article...


Ecrit par stephane-lee le Jeudi 17 Novembre 2005, 09:06 dans "Actualités" Lu 3841 fois. Version imprimable

Article précédent - Répondre à cet article - Article suivant