Collectif L'OUVRE-BOITE

Initiatives sur le partage d'information

Contenu - Menu - S'identifier - S'inscrire - Contact

Session

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Archives par mois


Stats


We can make it !

Competition and cooperation

Mots-clés :

Dans un billet French Blogosphere Valley, Stéphane Lee se demande ( et répond positivement) si une concurrence européenne peut répondre à l'offre des Etats-Unis. Nous avons déjà des équivalents de del.icio.us (etc.).Il nous manquerait les analogues de Flickr, Feedster, Technorati ... Mais pourquoi se contenter d'équivalents ? Peut-être pouvons nous faire mieux !

Comme indiqué ici et sur l'ouvre-boîte et sur Explorations, il y a des opportunités ouvertes par l'adaptation (localisation linguistique, culturelle, géographique, etc.) de types de services initiés aux USA. Cette adaptation est aussi l'occasion de faire mieux, en termes de features, GUI, utilisabilité, business model. On peut même envisager qu'une adaptation réussie essaime aux USA pour concurrencer directement nos amis américains, voire même se propage sur de nouveaux marchés (Asie, etc.).

On peut aussi faire en sorte que de nouveaux services naissent ici. Par exemple au travers d'alliances entre services existants. Que donnerait, par exemple, une intégration réussie de services RH + réseaux sociaux + plate-forme de blog ? Les nouveaux services peuvent aussi résulter de bonds qualitatifs sur des services existants. Que donnerait, par ex., l'intégration d'une technologie de "découverte visuelle de taxonomies au sein d'une folksonomy" (voir ici sur l'ouvre-boîte) à un service de bookmarks partagés, ou à un service de recherche ? Ne pas oublier la possibilité (quasi-certaine) de services et usages complètement nouveaux. La créativité n'est pas l'apanage des Etats-Unis ...

Le billet que vous lisez est sous-titré "Competition and cooperation". Competition : ne pas craindre la concurrence des USA. D'une part, nous pouvons faire mieux. D'autre part, nous avons l'atout d'être proche de nos marchés (localisation). Enfin, la demande existe (merci aux concurrents américains de l'avoir prouvé), ce qui est rassurant pour des investisseurs.

Cooperation : d'une part, par des alliances et partenariats entre acteurs européens comme évoqué plus haut. Et aussi, parce que nous pourrions inaugurer une nouvelle façon de travailler avec les investisseurs. Considérons les services (existants et nouveaux) comme une offre globale (complémentarités d'usages, etc .) sur le marché. Autrement dit, il est plus judicieux d'investir dans cette globalité que dans un seul service. Considérons aussi (comme le propose Stéphane Lee) qu'il y a un pool, une ressource globale d'entrepreneurs et experts expérimentés. Ne peut-on imaginer qu'un pool d'investisseurs investisse simultanément dans les entreprises concernées, et également que chaque entrepreneur investisse chez ses collègues ? On aurait ainsi une équation gagnante : division des risques, maximisation du marché, qualité de l'offre, coopérations efficaces.

Une telle approche globale permettrait sans doute de faire rapidement surgir un concurrent (en mieux) à Flickr, par exemple. La barrière technologique est basse, nous avons les entrepreneurs et experts ... Cette approche globale, en favorisant les coopérations, permettrait aussi le renforcement individuel indispensable (investissements) de nos jeunes pousses existantes, par ex. dans le domaine du social software.

Proposition 1 : commencer à explorer cette approche globale avec des entrepreneurs et investisseurs motivés. On y va ? Ensuite ... action !

Proposition 2 : idem, en voyant concrètement comment aspirer des grandes écoles et universités (nos Harvard, Stanford ...) dans ces initiatives.

Ecrit par Fix le Mardi 1 Mars 2005, 12:35 dans "Actualités" Lu 5080 fois. Version imprimable

Article précédent - Article suivant

Commentaires

Lien croisé

Anonyme - le 01-03-05 à 12:55 - #

Internet & Entreprise - Welcome to the French Blogosphere Valley : "Come on ! comme tu disais. Je développe ça sur l'ouvre-boîte, en arrangeant à ma façon une information (pratique du partage de risques entre entrepreneurs) évoquée, je crois, par Ludovic lors de la réunion sciatique :-) du Club de l'ouvre-boîte. Think global, act local, comme eût dit Shakespeare s'il avait su écrire en bon français :-) (local ? local"


"services RH + réseaux sociaux + plate-forme de blog"

Rodolphe - le 01-03-05 à 15:13 - #

Ce soir, cela peut être l'ocasion d'en discuter du côté d'ici


Un badge ce soir ... qui le portera pour moi ?

Fix

Fix - le 01-03-05 à 20:12 - #

Hé, Rodolphe, Stéphane, "David de Talentpower", et autres lecteurs et contributeurs de ce blog, si vous entendez parler, à cette soirée, de "Services RH + Réseaux sociaux + Plate-formes blog + ..." ou autres idées évoquées dans cette page, pourriez vous poster ici un CR ou vos impressions ? Je ne puis me rendre à cette manif', étant immobilisé pour plusieurs semaines :-(


Re: Un badge ce soir ... qui le portera pour moi ?

Rodolphe - le 02-03-05 à 11:01 - #

Petit "CR" par ici
Bon rétablissement.
A TCHAOum,
Rodolphe


Merci Rodolphe !

Fix

Fix - le 02-03-05 à 15:08 - #

Merci pour "ici", superbe CR. Je ne résiste pas à un peu de copier-coller commenté...

  • Le recrutement en ligne n'est pas un marché où brille l'innovation. Les acteurs du domaine se contentent de faire un copier / coller du modèle...papier. Le CV d'un côté, des offres de l'autre. Le tout avec un niveau de standardisation "optimisé". L'approche est process. Il faut optimiser la gestion des flux. On est sur une logique de gestion du volume.
    • Les fils RSS en matière de recrutement s'inscrivent tout autant dans cette logique. J'ai des difficultés à percevoir la réelle innovation. A moins d'imaginer des services permettant à un profil d'agréger des fils sur les offres d'emploi de son domaine mais aussi des infos relatives aux sociétés qui recrutent sans oublier des infos sur le secteur.
    • Eh bien, imaginons et construisons ces services ! L'ouvre-boîte est là pour ça. Il est ouvert ... notamment aux entrepreneurs "métier" (RH).
  • Il y a matière à changer le format de l'annonce d'emploi pour faire montre de davantage d'explication sur le positionnement du poste et le contexte. Plutôt que d'être monolithique comme elle est présentée actuellement, l'offre d'emploi pourrait se décomposer en plusieurs entrées avec un système de "blocs libres".
  • Excellent ! poursuivre l'exploration des usages / besoins. Faire rapidement une maquette, et regarder ce qui se passe (usages, commentaires). A propos, Stéphane Gigandet adore faire rapidement des maquettes innovantes (cf. 36 trucs, Les Influenceurs) avec Viabloga, qui est doté de "blocs" remplissables avec des tas de choses. Ludovic Dubost avec Xwiki dispose aussi de fonctionnalités puissantes, mais il faudrait un codeur pour faire la maquette.
  • Enjeu de la contextualisation des offres d'emploi dans un environnement de social network. En clair, l'offre doit s'afficher au bon endroit...TagsTagsTags ;o)
  • Absolument. Et jackpot plus assuré qu'avec le Tag-O-Tag :-) Là encore, faire maquette, observer usages. Alain Lefebvre serait il intéressé ? ou Stéphane G, Ludovic D. ? Ou pourquoi pas, "tous ensemble"... un ensemble d'outils qui avec la "colle" adéquate permettrait de fournir une palette de services intégrés et contextualisés (selon lieu, moment, destnataire, etc.)
  • Quid d'une CV thèque en accès libre qui perrmettrait de jouer avec des Tags ? Le CV se prête bien au partage de tags. Même approche avec les blogs associés. La CVthèque verrouillée ne s'incrit pas dans l'air du temps. Elle doit respirer.
  • Eh bien, ça a fusé, à la rencontre blogs + RH ! Même remarque : maquetter, expérimenter, observer. CV thèque : les logiciels sociaux disposent de fait d'une CV thèque, non homogène (les formulaires sont plus ou moins complets et tenus à jour), avec des "marqueurs" (par ex. "recherche ceci") et ils commencent à accueillir des annotations (par les membes inscrits, au sujet du profil d'autres inscrits, notes personnelles, pas encore partagées). Des tags, ça serait encore mieux ... L'expérimentation permettrait de savoir quels contrôles seraient nécessaires (éviter les tags déprécatifs par ex.), quels tagueurs seraient autorisés (agences, employeurs, toute entité autorisée à consulter la CV thèque, etc.). Il serait intéressant de faire 2 maquettes d'expérimentation : l'une avec un logiciel social, l'autre avec la CV thèque d'un organisme (ou d'une réunion d'organismes) RH.


Re: Merci Rodolphe !

David

David - le 02-03-05 à 17:27 - #

c vrai que ça remue méninges et que nous sommmes à un pt de rupture, une fenetre de tir c ouverte.
La balle est dans le camp des activistes entrepreneurs :  maintenant faut passer rapidement à l'action.
Je commence à fédérer des talents RH sur le sujet .....il  faudrait un coup de main coté technique alors si l'ouvre-boîte est là pour ça (et +)  je suis preneur d'une discussion rapide pour comprendre comment !
Je suis dispo pour en parler demain matin/soir au téléphone ou vendredi après midi/soir sur paris.
A+


Re: Merci Rodolphe !

Stephane

Stephane - le 04-03-05 à 22:27 - #

Une idée pour un site de RH : au lieu d'un machin structuré et rigide (il faut remplir des trucs dans des cases pré-formattées) pour poster son CV et son annonce, on laisse chacun poster son CV ou son annonce dans un format complètement libre. On détecte des mots-clés dedans, et ensuite pour chaque annonce, on trouve les "CVs" (appellons les des profils plutôt) qui matchent le mieux en terme de mots-clés. Idem pour les candidats, chacun peut voir les annonces qui lui correspondent le mieux. Pas parce que le critère "4 à 5 ans d'experience" est vrai, mais parce qu'on a fait un matching flou.


Lien croisé

Anonyme - le 03-03-05 à 17:25 - #

Génération Talent Power!: L'heure a sonné pour Casimir ! : "D'autant plus que les discussions vont bon train un petit peu partout en particulier du coté de l'ouvre boîte , elles convergent, et sont portées par des activistes comme je les aime."


équivalent français à tinyurl

Stéphane Le Solliec - le 04-03-05 à 00:49 - #

Juste dans le registre, reviens Léon, j'ai les mêmes à la maison, on a un équivalent français à tinyurl (un service qui transforme une url longue et moche en une url courte et jolie) : WittyLink

Le bookmarklet est très pratique pour créer une url courte en un clic (sans vilain copier/coller d'une url depuis la barre d'adresse du navigateur dans un formulaire).

Créé par Fred Cirera, le créateur de Mygale (si certain se souviennent de ce service d'hébergement de pages persos).


Lien croisé

Anonyme - le 06-06-05 à 23:18 - #

Génération Talent Power!: JobQos is live... : "Et pour ceux qui ne le savent pas, c'est un coup d'éclat des activistes de CarriereOnline. Et Voui des frenchies (comme l'écrit Jacques). La blogsphereValley française s'exporte déjà. Bravo (encore) à eux !"


Lien croisé

Anonyme - le 24-06-05 à 20:56 - #

Quoi ? - Si les réseaux sociaux m'étaient contés : "s. Un iTunes Music Store de l'enseignement ... :-)Avec Olivier Sanviti on parle football, évidemment. Olivier, très bientôt (mieux foot tard que jamais :-) ) des dessins-foot à réutiliser sur ton site ! On a aussi évoqué les besoins juridiques - collectifs par exemple - d'une Web Services Valley.A la sortie de la réunion, le décor stalino-riche-oriental de la rue de Berri est égayé (attristé ?) par un impressionnant nombre de jeunes créatures. Retour en voiture avec Jean-Luc Bergonzi, nous évoquons la transformation de l'ouvre-boîte pour offrir de meilleurs s"


Répondre à l'article