Collectif L'OUVRE-BOITE

Initiatives sur le partage d'information

Contenu - Menu - S'identifier - S'inscrire - Contact

Session

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Archives par mois


Stats


Problèmes et réponses : élaboration partagée

Usages collaboratifs

C'est en postant un commentaire sur le blog d'Alain Lefebvre qu'est ressortie une idée que j'avais depuis longtemps : il devrait être possible d'utiliser les compétences et bonnes volontés des internautes pour gérer en collaboratif la double question "bien poser un problème - trouver des réponses" dans le domaine professionnel. Dans la ligne des sites d'idées et projets (comme ici sur l'ouvre-boîte et son entourage, voir l'encadré "Cosa Nostra" sur la gauche), ne pourrait il y avoir des sites de problèmes-réponses (par exemple thématisés ou géographisés, comme le suggère cet article) ?

Les problèmes pourraient être posés par des entreprises, des administrations, des associations, très éventuellement des particuliers. L'autorité ayant posé le problème devrait être clairement identifiée et authentifiée. Les problèmes pourraient être classés dans des taxonomies, ou recherchés dans des répertoires de folksonomy.

Pratiquement, comment cela se passerait-il ?

- Une entreprise (par ex.) décide de mettre le Net à contribution. Elle publie le problème sur ses différents media (sites, blogs, newsletters, e-mails, supports papier, et publicités tous médias), en indiquant "où et comment" on peut aider. Eventuellement est aussi indiqué quelle sorte de récompense (par concours, tirage au sort, évaluation au mérite ...) voire de rémunération peut être proposée individuellement ou collectivement. Accepter de poser un problème est un acte important, il traduit une certaine philosophie d'entreprise (transparence, concurrence, respect des clients, des partenaires, du personnel, etc.°). Bien géré, cet acte apporte d'importants bénéfices à l'entreprise, en termes d'image, de positionnement, de relations internes et externes, en plus de l'éventuelle solution pratique du problème.

- Le problème est posté par l'entreprise (identifiée et authentifiée) sur un site collaboratif Q&R, ou bien (RSS et tag spécifique, +authentification) il est "pingé" sur le site Q&R (directement, ou indirectement au travers de sites Technorati ou BlogMarks etc., ou d'un site XXXYYYZZZ spécifique à créer collectant ces informations).

- Sur le site collaboratif Q&R, on gère et on présente les problèmes (classements ou folksonomies suivant les émetteurs de problèmes, la nature des problèmes, le nombre de participants, la compétence souhaitée ou exigée des participants, le degré de résolution atteint, etc.). On gère aussi les participants (inscription, éventuellement authentification, notation de la réputation, du nombre de problèmes résolus, etc.), et bien sûr on gère les émetteurs de problèmes.

- Le site Q&R dispose d'une partie éditoriale (mettre en avant telle entreprise, tel problème, telle équipe, telle méthode d'animation d'un groupe, etc.). Il peut proposer, directement (il faut alors à ce site des ressources propres importantes, procurées par ex. par des honoraires de conseil) ou indirectement (experts extérieurs, qui seront rétribués par les poseurs de problèmes), des animateurs pour ... animer les équipes de résolution : car travailler en ligne (et même avec des compléments hors ligne ...) implique assez souvent des difficultés liées aux comportements humains (cf. trolls et fights sur forums, listes de discussion, blogs, etc. D'autres animateurs ce pourrait être les mêmes personnes) pourraient être proposés pour former / conformer les groupes aux méthodes de problem-solving (brainstorming, mapping, etc.).

- Quels outils sur les sites Q&R pour le travail collaboratif ? On pense en premier lieu à des wikis. Parce que ça existe, qu'il y en a de commodes et puissants à la fois. Il faudra sans doute habiller ces wikis avec des modules spécifiques.

- Sur les blogs, il pourrait y avoir des tags spécialisés qui permettent "d'aspirer - rechercher" (ping) automatiquement des personnes (ou organismes) présentant telles compétences (éventuellement authentifiées automatiquement ... Hmmm un truc à développer avec les annuaires de diplômés par ex.), ou encore se déclarant disponibles pour du travail (ou jeu ...) collaboratif, etc. (Hmmm .... coopetition avec les agences RH recrutement ....).

- Il faudrait aussi caractériser le résultat des travaux. On peut comprendre qu'il puisse parfois y avoir un réel besoin de confidentialité. Mais dans la majorité des cas les résultats (et le travail de préparation des résultats) devraient être "Open", avec les types de licence adéquats. Il s'agit bien de diffuser les bonnes pratiques (cf. le remarquable travail d'Opquast), pour contribuer à l'avènement de cette société de l'information promise par les gouvernements européens, avant que les petits cochons (ou les Chinois) nous mangent tout crus.

- Il ne manque pas de compétences, ni même de compétences bénévoles. Vous voulez collaborer "à quelque chose" ? Taguez vous. Ou inscrivez vous sur un site Q&R, en y recherchant ce qui pourrait vous intéresser. Ou recherchez dans les classements et folksonomies du site XXXYYYZZZ cité plus haut. Ou lisez directement, où à travers un lecteur RSS, ces sites, et les nombreux blogs qui traiteront de la question.

- En bref, de nombreuses opportunités d'activité, d'enrichissement collectif, de fun, et aussi de création de technologie, et enfin de business.

- Nota : il s'est monté beaucoup de sites apparentés au Q&R, beaucoup (notamment ceux visant les particuliers) ont disparu dans l'éclatement de la bulle Internet. Ce que je vise dans ce billet ce sont des services collaboratifs destinés aux professionnels, en utilisant les "nouveautés" que sont le RSS, les annuaires de folksonomies, etc., à la fois pour collecter / rechercher l'offre (les problèmes) et les réponses (les fournisseurs de réponses). On peut aussi considérer comme "nouveauté" la gestion du travail collaboratif avec outils et animateurs appropriés.

- Et la question posée par Alain ? Elle pourrait, en fait être posée par de nombreux organisateurs ou prestataires d'événements. Eh bien si je participais à un tel site Q&R, et qu'on en soit au stade du brainstorming, je dirais par exemple :
Trop de boissons ou nourriture ? --> Doggy bag. Ou encore mise aux enchères des restes, au profit de. Ou encore faire payer les "retours" par le traiteur sinon on lui explose sa baraque. Ou encore les invités s'engagent à tout bâfrer sinon ils paient au prorata de ... (n'oubliez pas qu'en brainstorming tout est permis, c'est au stade suivant qu'on redescend vers la réalité) :-).
- Mais s'il y a une bonne animation autour du problème, les participants auront sans doute lu et digéré :-) la synthèse d'un acquis, et seront guidés vers une créativité et des demandes de compétences plus "applicatives" ou plus centrées sur un sous-problème.
Peut être que je ne serais plus du tout compétent, par exemple, si le sous-problème à traiter relevait de la TVA sur la restauration.

- En fin de compte, que préférez vous ? siffler tout ce qui traîne sur le buffet, sans vous poser de questions, ou aider à résoudre collectivement un problème de gestion, ou .. les deux ? :-)

Ecrit par Fix le Mardi 22 Février 2005, 16:29 dans "Actualités" Lu 3489 fois. Version imprimable

Article précédent - Répondre à cet article - Article suivant

Commentaires

Experts Exchange

Ludovic Dubost - le 22-02-05 à 17:42 - #

Juste pour envoyer ce lien : Experts Exchange.

Quand je cherche des problèmes Java pointus dans Google il m'arrive de tomber sur des pages de ce site...


Re: Experts Exchange

Fix

Fix - le 22-02-05 à 18:12 - #

J'ai posé une question - pas très experte - sur Experts Exchange. Les réponses sont édifiantes :-) Enfin, les débuts de réponse, parce qu'il faut payer pour en savoir plus ...


Of course

stephane-lee

stephane-lee - le 22-02-05 à 18:03 - #

Le logo-puce sert aussi à ça : annoncer une idée, un problème, une question, une solution...
Pour moi, le mot "publicité" n'implique pas "commercial", il veut dire "rendre public".



Re: Of course

Fix

Fix - le 22-02-05 à 18:57 - #

Ce qui donne l'idée de mettre "derrière" le logo-puce beaucoup plus d'informations : pas seulement l'URL d'un site, mais des tags, d'autres champs de données, des liens (recherche) vers / depuis des sites de folksonomies, etc.


Re: Re: Of course

stephane-lee

stephane-lee - le 23-02-05 à 09:43 - #

Effectivement.

Peut-être avec les co-links ?


[LONG] Mes réponses en vrac

Riduidel

Riduidel - le 23-02-05 à 10:35 - #

Je mets ici mes réponses à tous les points évoqués dans ce long et intéressant billet.

Avant toutes choses, j'ai parlé à un collègue d'un exemple pertinent d'un tel site : Google Answers. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est assez simple : vous cherchez quelque chose qui ne se trouve pas par une simple recherche Google ? Pas de problème, demandez aux experts locaux ! La page d'accueil est là : http://answers.google.com/answers/ et on trouve d'ailleurs une liste assez complè-te de questions déja répondues. pour un navigateur forcené comme moi, ça pourrait représenter, si je trouvais comment créer un compte d'"expert", une source de revenus additionnels intéressante. Mais revenons à l'idées de Q&R.

Les problèmes pourraient être posés par des entreprises, des administrations, des associations, très éventuellement des particuliers.
Apparement, les sites de réponse aux particuliers existent déja dans tous les domaines. Il n'y a donc que peu de possibilités d'en créer un payant. Et puis ça n'est pas dans la nature française.

ou indirectement au travers de sites Technorati ou BlogMarks etc.,
http://www.lazyweb.org fait exactement ça : si dans une une entrée de mon blog je place un trackback vers LazyWeb, mon entrée y apparait automatiquement, ainsi que dans le flux RSS que les abonnés (comme moi) utilisent pour trouver de nouvelles idées. C'est *très* pratique.

Sur le site collaboratif Q&R, on gère et on présente les problèmes
Indirectement, ça me fait penser (au choix) aux entreprises de portage salarial ou aux SSII

Quels outils sur les sites Q&R pour le travail collaboratif ?
Plus qu'un wiki, un outil professionnel comme ça nécessite forcément un outi de CMS (content management system) proposant un workflow de validation des textes diffusés (ce qui évite par le même coup trolls et flamwars, comme l'histoire du web et des listes de diffusion modérées le mpontre clairement). Dans l'idéal, ce workflow permet l'existence de folksonomies. Et bien sûr, pour l'aspect purement discussion, l'utilisation d'un forum à la tagsurf pourrait se révéler intéressant. Une seule chose me turlupine. on parle beaucoup ici de folksonomies. Mais, dans l'environnement professionnel français, il y a une nette culture de la validation documentaire qui implique que le choix des tags associés à un article puisse être contrôlé.

Sur les blogs, il pourrait y avoir des tags spécialisés qui permettent "d'aspirer - rechercher" (ping)
C'est exactement l'idée dont on parlait dans la reprise d'infos (http://louvre-boite.viabloga.com/news/12.shtml)

Il s'agit bien de diffuser les bonnes pratiques (cf. le remarquable travail d'Opquast), pour contribuer à l'avènement de cette société de l'information promise par les gouvernements européens,
(petit HS) lire à ce sujet le dernier billet de l'excellent Jean-Michel Billaut sur les japonnais (http://billaut.typepad.com/jm/2005/02/ici_tokyo_n2.html)


Répondre à l'article